Politique de confidentialité

Qu'est-ce que le Web 3.0 ?

retour à la page FAQ

Le web d’aujourd’hui souffre de deux problèmes majeurs, comme l’a énoncé le fondateur du web Tim Berners-Lee ainsi que Gavin Wood, co-fondateur d'Ethereum et de la Web3 Foundation : 


  • la centralisation de la gouvernance entre les mains de géants technologiques : les grandes plateformes détiennent, exploitent et monétisent les données personnelles des utilisateurs, parfois à leur insu
  • la vulnérabilité des systèmes de gestion des identités numériques : elles posent de sérieux risques à la sécurité des données personnelles stockées par des acteurs publics et privés, comme de récents exemples l’ont montré (panne Facebook en Octobre 2021) 
  • la multiplicité des identités numériques est synonyme de multiplication des points de défaillance : avec 150 comptes sur Internet en moyenne pour chaque utilisateur, les identités numériques multiples génèrent de vrais casse-têtes à la fois pour les utilisateurs - qui utilisent souvent les mêmes mots de passe pour accéder à plusieurs comptes - mais aussi pour les systèmes d’information des entreprises qui doivent redoubler d’effort pour sécuriser les données utilisateurs. 

C’est parce qu’il apporte des solutions concrètes à ces problèmes que la transition vers le web 3.0 est prometteuse. 

Grâce à une technologie - la blockchain - et à une approche - le Self Sovereign Identity, le web 3.0 ou Internet décentralisé permet à chaque utilisateur de contrôler ses données personnelles et de participer activement à la gouvernance du web. 

Grâce aux protocoles décentralisés au SSI, le web 3.0 est une version d’Internet qui promet d’être : 

  • Libre : les droits d’accès à tous les services en ligne seront entièrement contrôlés par les utilisateurs finaux.
  • Transparent : les utilisateurs pourront facilement accéder à la source de tout contenu web 
  • Sécurisé : la décentralisation des registres permet renforce considérablement la sécurité des accès à tout site internet
  • Vérifiable : chaque internaute pourra vérifier l’authenticité d’un contenu, d’un document ou d’une donnée publié en ligne. 


Ce web 3.0, décentralisé, apporte une couche d’identité sur laquelle de nombreuses applications vont se greffer pour que toutes les expériences en ligne deviennent faciles d’accès et sécurisées.