Politique de confidentialité

Qu'est-ce que l'horodatage ?

retour à la page FAQ

Dispositif capital dans de nombreux cas de figure, l’horodatage est devenu indispensable pour toute entreprise qui souhaite instaurer un environnement de confiance avec ses collaborateurs, ses partenaires, ses usagers ou ses clients. 

Dans la vie physique, c’est l’équivalent du cachet de La Poste apposé sur un document manuscrit. Au format électronique, l’horodatage de documents fonctionne de façon similaire : lorsqu’un individu signe un document électronique, le logiciel utilisé peut disposer d’un système d’horodatage automatique qui va enregistrer la date et l’heure de la signature électronique. 

Avec un tel dispositif, on se protège juridiquement de tout litige, que ce soit sur le contenu d’un document, son authenticité ou encore son intégrité. 

Si les outils d’horodatage traditionnels existent, des nouvelles technologies sont apparues sur le marché pour assurer simplement et de façon sécurisée l’horodatage électronique. C’est notamment le cas des technologies blockchain. 

En effet, la blockchain répond aux exigences de l’horodatage électronique avec une efficacité remarquable, notamment grâce à la décentralisation. Avec la décentralisation au coeur de cette technologie, l’altération des attributs d’un document à valeur probante ancrée sur la blockchain est un processus bien trop sophistiqué pour être réaliste. La blockchain permet l’immuabilité des données et la conservation de preuve avec un niveau de sécurité inégalé par les solutions d’horodatage traditionnelles.  


Si, sur le plan juridique, la technologie blockchain n’est pas nommément désignée dans les textes, ses fonctionnalités et ses propriétés rendent l’horodatage électronique tout à fait possible (pour en savoir davantage, nous vous recommandons de lire notre article de blog sur ce sujet)